Enseignement

Dans l’ancien système, la Faculté Polytechnique organisait les enseignements en 3 cycles précédés d’une année préparatoire :

etudes

Dès 2012, la Faculté Polytechnique organise l’enseignement suivant le système LMD (Licence – Master – Doctorat) et a supprimé l’année préparatoire. Le système LMD permet à la Faculté Polytechnique de s’adapter aux standards internationaux.

 

Le grand avantage du système LMD est l’intégration au sein du grand espace européen de l’enseignement supérieur congolais dans lequel les étudiants, les professeurs, les chercheurs sont plus mobiles et bénéficient d’une reconnaissance mutuelle des diplômes.

 

Le système LMD résulte de l’harmonisation européenne de l’Enseignement supérieur à travers le « Processus de Bologne ».

etudes1

La Déclaration de Bologne prévoit plusieurs principes généraux :

–         Un système de diplômes lisible et comparable, notamment grâce au « supplément au diplôme », annexe détaillée décrivant les études suivies et les résultats obtenus ;

–         Une structure des études fondée sur trois cycles ;

–         La généralisation du système des crédits valorisables au sein de tout l’espace européen d’enseignement supérieur ;

–         La mobilité pour tous : étudiants, enseignants, chercheurs, etc.

–         L’évaluation de la qualité du système d’enseignement, base de la reconnaissance mutuelle et donc de la mobilité.

Pendant la période de transition (jusqu’en 2015-2016), ancien et nouveau systèmes cohabiteront.

Il est à noter qu’à l’Université de Lubumbashi le système LMD vient de démarrer avec la rentrée académique 2012-2013 et concerne dans un premier temps 3 facultés (Polytechnique, Sciences et Sciences Agronomiques) et 2 écoles (Ecole Supérieure des Ingénieurs Industriels et Ecole de Criminologie).