Délibération

Critères de délibération

A) Réussite automatique :

L’année est automatiquement réussie si la moyenne générale est égale ou supérieure à 12/20 et si les notes de tous les enseignements sont supérieures ou égales à 10/20. Si une des conditions n’est pas remplie, l’étudiant est délibérable s’il s’écarte de 2% par rapport à la moyenne de 60%. Dans ce cas le jury est souverain.

B) Réussite avec compléments :

La réussite peut être accordée à 48 crédits : le jury, s’il le juge opportun, peut prononcer la réussite d’une année d’études dès lors que l’étudiant a acquis 48 crédits sur les 60 que comprend l’année. L’étudiant est alors admis dans l’année suivante. Il devra obligatoirement obtenir le solde des crédits au cours de l’année suivante, en plus des 60 crédits propres à l’année d’études dans laquelle il est inscrit. Pour être délibéré dans la promotion, le candidat doit préalablement réussir aux matières de complément.

 

C) Cas d’ajournement :

Est ajourné le candidat qui a moins de 48 crédits. Il capitalise sur une durée de cinq ans les crédits des enseignements dont la note est supérieure ou égale à 12/20. Le candidat peut, s’il le désire, s’inscrire à quelques matières dans la promotion supérieure pourvu qu’il ne dépasse pas une somme de 60 crédits. Il paye dans ce cas les frais administratifs une seule fois dans la promotion d’ajournement.

D) Cas d’épuisement:

A épuisé le candidat qui n’a pas satisfait dans au moins une matière pendant quatre sessions. Il change de filière si la matière est spécifique ou quitte le LMD Sciences appliquées si la matière est de tronc commun.

E) Validation des notes d’un enseignant

Dans le souci de garantir la philosophie du système LMD qui favorise la réussite, les notes émises par un enseignant ne peuvent être validées par le jury que si le taux de réussite est de 35% au moins. Dans le cas contraire, le jury délibère de sorte à atteindre le taux ci-avant fixé. L’enseignant n’a aucun droit de s’y opposer.